Les lieux d’intérêt à privilégier lors d’un séjour au Brésil

Quel que soit la raison de votre voyage au Brésil, vous serez invité à découvrir le charme enchanteur de cette immense contrée à travers ses villes pittoresques. Pour cela, un large choix d’adresses s’offre à vous afin que vous puissiez vivre des aventures mémorables en famille, en couple ou entre collègues. Chacun de ces hauts lieux touristiques permet de vous imprégner notamment de la culture et de la civilisation brésilienne.

« La Blonde du soleil », la cinquième plus grande ville brésilienne

Surnommée « la Blonde du soleil », la ville de Fortaleza attire de nombreux touristes venant des quatre coins du globe. Cette localité est immense et tentaculaire si bien qu’elle a de quoi offrir à ses visiteurs. Nationaux et étrangers y viennent pour profiter de ses splendides plages immédiatement accessibles. Ils s’y ruent pour s’imprégner de l’ambiance festive de la cité de jour comme de nuit. En vous y rendant, vous ne manquerez pas de vous évader sur Praia de Iracema et Praia de Meireles qui proposent de belles promenades.

Par ailleurs, le Dragão do Mar vaut un petit détour. Il s’agit d’une superbe complexe comprenant des cinémas, des salles de spectacles, un planétarium, un café et des musées. L’un de ces derniers permet de voir des expositions sur la culture traditionnelle du Ceará. Sur les lieux, vous trouverez des passerelles surélevées pour vous déplacer facilement.

La Capitale verte du Brésil, une adresse à ne pas manquer

Au cours de votre séjour au Brésil, vous aurez l’opportunité d’explorer une ville qui est connue pour être la plus viable dans le pays. Ce n’est autre que Curitiba, une cité enchanteresse située sur les hauts plateaux. Cette localité dispose des transports en commun avec des pistes cyclables modèles reliant ses parcs aux diverses attractions locales. En vous y rendant, vous serez convié à découvrir les marchés en plein air qui font de cette destination un haut lieu touristique.

Il y a plusieurs petits restaurants proposant des spécialités locales cuisinées par des immigrants qui s’y sont installés. Parmi eux, les Polonais, les Japonais, les Italiens ainsi que les autres Sud-Américains sont les plus nombreux. En outre, vous pourrez vous lancer dans une belle balade pour explorer le Jardim Botânico qui est l’endroit le plus fréquenté à Curitiba. Ce grand jardin botanique fascine les routards avec sa structure métallique de verre.

Manaus, l’une des cités les plus mythiques de l’Amazonie

Étant un important pôle industriel du Brésil, Manaus promet des aventures riches en découvertes de culture, de trafic et de structures commerciales. À noter que cette localité connaissait son âge d’or vers le XIXe siècle grâce à la production de caoutchouc. Si vous vous y rendez, vous pourrez explorer de nombreux sites dignes d’intérêt. Pour commencer votre promenade, vous aurez la possibilité de trouver au cœur de la ville le Teatro Amazonas qui est chef d’œuvre impressionnant. Cet édifice s’inspire de l’opéra Garnier de Paris avec ses matériaux provenant d’Europe. Les décors de ses murs comportent des tapisseries, à l’image de la forêt amazonienne.

En outre, Praia de Lua vaut un petit détour afin de vous offrir un moment de détente. Cette belle plage propose une belle étendue de sable pour le bronzage, mais aussi des endroits propices à la baignade dans les eaux colorées du Rio Negro.

Comment faire pour se déplacer à Bruxelles Zaventem ?

Bruxelles est connue comme une capitale dotée de nombreuses institutions internationales. Cette ville dispose d’un grand aéroport international où les étrangers atterrissent en même temps que les habitants locaux qui prennent leur vol pour partir en vacances. Le problème qui se pose souvent est comment faire pour se déplacer dans cette ville, ou encore, comment trouver un parking pour être sûr que la voiture sera en sécurité lors de son absence ?

Choisir le moyen de transport idéal

Bruxelles est connue comme la ville d’Europe où le prix du taxi est le plus cher. À Zaventem, prendre un taxi conduit à faire une dépense considérable. Par exemple, le tarif du taxi vers l’aéroport de Bruxelles Zaventem depuis le centre-ville coûte 3 à 5 euros le kilomètre en heure de pointe, sans compter les tarifs d’attentes en cas de bouchon ou si des retards se produisent. On constate que c’est le transport aéroport vers la ville qui connaît le plus cette hausse. Ce qui mène les voyageurs à recourir à un transport privé où le tarif est calculé et fixé à l’avance. De plus, les frais supplémentaires sont inclus au prix convenu au préalable et il dispose de GPRS pour éviter les embouteillages contrairement aux taxis qui font de détours pour gonfler leur frais. Choisir un transport privé avec chauffeur offre un confort et un service de qualité comme les bagages qui sont pris en charge par le chauffeur.

Réserver un parking

Trouver une place de parking dans une grande ville telle que Bruxelles Zaventem n’est pas chose facile. D’ailleurs, si on en trouve une de libre, ce n’est pas donné. Si certains endroits offrent des services gratuits, ces services sont offerts pour une courte durée. Toutefois, en comparant, vous pouvez trouver un service de réservation de parking au meilleur prix. Il sera alors possible de réserver une place de parking pour une longue durée à proximité de l’aéroport. La réservation en ligne est disponible. Cela est fait dans le but d’aider les voyageurs à trouver à temps un parking sécurisé pour leur voiture. Ainsi, aucun vol ne sera raté et chacun des voyageurs partira en vacances en toute tranquillité. Certaines coopératives offrent un service de transport gratuit en mettant à disposition une voiture avec chauffeur pour rejoindre l’aéroport en toute sécurité et sans crainte d’être en retard pour son vol. En général, le tarif d’un véhicule de tourisme avec chauffeur est évalué par jour ou par semaine, selon le cas, à l’aéroport de Bruxelles. Faire une réservation en ligne permet de faire une économie considérable jusqu’à 70 % sur les frais de parking.

Les villes touristiques à privilégier durant des séjours aux USA

Les raisons de visiter le pays de l’Oncle Sam ne manquent pas. Les États-Unis ne cessent d’émerveiller les voyageurs de par ses paysages exceptionnels, ses vestiges historiques et sa richesse culturelle. Cette contrée est également réputée pour ses nombreuses villes qui fascineront certainement les routards. Séjourner aux USA leur permettra de découvrir quelques communes célèbres.

Chicago, une ville d’exception

L’adresse à privilégier lors d’un séjour aux USA est la ville de Chicago. Dans cette commune, la modernité de nombreux buildings et gratte-ciels jalonnant les rues est frappante. Flâner sur les boulevards de Chicago permettra aux voyageurs d’admirer, entre autres, la « Willis Tower », haute de 442 m. Sur les balcons en verre de cet édifice, les amateurs de sensations feront du saut à l’élastique. Dans cette métropole, les globe-trotters ne rateront pas non plus d’apercevoir les tours jumelles « Marina City ». Celles-ci séduiront sûrement les visiteurs avec leur ingénieux style architectural. Il est bon de savoir que les 19 premiers étages de Marina City sont utilisés comme parkings. Toujours à Chicago, l’observatoire John Hancock est une destination à ne pas manquer. Il constitue l’un des meilleurs endroits pour contempler Chicago d’en haut. Pour les amoureux de la nature, ils rejoindront l’aquarium John G. Shedd.

La ville de New York, une destination incontournable

Pour poursuivre leurs séjours aux USA, les vacanciers iront dans la charmante ville de New York. Cette commune est jalonnée d’impressionnants sites touristiques à visiter pour des moments riches en découvertes. Parmi les adresses qui font la réputation de New York figure la gigantesque statue de la Liberté. Celle-ci a été offerte par les Français pour célébrer le centenaire de l’indépendance des USA. Durant leur passage sur place, les routards ne manqueront pas de photographier cette imposante sculpture de 46 m de haut. Toujours à New York, l’immense jardin urbain « Central Park » est aussi une destination à ne pas louper. Dans ce vaste espace vert d’environ 341 ha, les voyageurs verront plusieurs lacs artificiels et deux pistes de patinage sur glace. Il constitue également un havre de paix pour quelques mammifères comme la marmotte et l’écureuil.

En route vers la ville de Los Angeles

Les touristes termineront leur voyage aux USA par la découverte de la ville de Los Angeles. Cette métropole regorge de lieux intéressants à explorer, à l’instar du parc d’attractions « Universal Studios Hollywood ». Celui-ci ne laisse pas indifférents les amateurs de cinéma, car différents tournages des films s’y déroulent. Lors de la visite de ce site, les vacanciers se promèneront sur l’avenue commerçante « Universal CityWalk ». Au cours de cette petite balade, ils verront des boutiques proposant des vêtements et divers articles de souvenir. Pour les passionnés de cultures, ils sont invités à passer au musée d’art du comté de Los Angeles. Dans cet établissement se trouvent dix pavillons dans lesquels sont présentées plus de 250 000 œuvres. Celles-ci comprennent des dessins, des gravures et des films.

Airbnb : Les inconvénients des grands sites d’annonces de location saisonnière? Y en a-t-il ?

Des centaines de propriétaires inscrivent leurs maisons de vacances sur les grandes plateformes de réservation telles que Airbnb , Booking, ou encore Tripadvisor, donc ce doit être la bonne chose à faire, n’est-ce pas ?

Devez-vous mettre votre annonce sur Airbnb et sur les grandes plateformes de location courte durée en ligne ?

Et avec les réservations et les paiements effectués par l’intermédiaire de ces sites comme Airbnb, ce qui fait gagner beaucoup de temps et d’ennuis aux propriétaires de locations de vacances, y a-t-il vraiment besoin d’avoir votre propre site Web et de gérer les réservations et les invités vous-même ? Oui, il y en a un ! Crucial Car à être sur un site d’annonces classique, vous perdez une chose vitale. Le plus grand inconvénient est que vous perdez le CONTRÔLE. Contrôle sur….. : • comment vous affichez vos prix • la façon dont vous décrivez vos installations et vos équipements • le moment où vous recevez votre argent • la construction d’une relation de confiance avec vos invités à partir de cette toute première demande de renseignements. Tous ces éléments peuvent avoir un impact massif sur votre entreprise de location de vacances, et de la mauvaise façon. Regardons chacun d’entre eux, ces fameux inconvénients d’Airbnb.

Contrôle sur la façon dont vous affichez vos prix

Permettez-moi de vous donner un exemple. J’opère toute l’année avec un prix hebdomadaire de 7 nuits et un prix de court séjour spécifique à chaque saison. Sur AirBnB par exemple, les prix doivent être saisis par nuit. Si mes tarifs basse saison sont de 600 € pour 7 nuits et 440 € pour un court séjour de 4 nuits, mon prix par nuit est de respectivement 85€ et 110€ respectivement. Alors, quel est le prix de nuitée que j’affiche sur Airbnb ? Mes coûts de check in et check out sont élevés, et il en coûte le même prix par nouveau locataire, quel que soit le nombre de nuits passées par les clients. Donc offrir un même prix quelle que soit la durée du séjour n’est pas vraiment faisable pour moi. Pourtant, à 110€ par nuit, je vends au dessus du marché par rapport aux autres propriétés concurrentes, comme cet appartement à montélimar en drôme provençale. Je sais ce que ma location de vacances vaut pour mes clients et c’est comme ça que je veux en fixer le prix. C’est exactement ce que je peux faire sur mon propre site Web ! Holiday Lettings, par exemple, vous permet d’entrer un prix de 7 nuits par rapport à une période de temps donnée, mais demande également un tarif par nuit. Ainsi, lorsque les clients entrent leurs dates, le prix calculé est différent du prix réel que je facture. C’est tellement frustrant pour moi en tant que propriétaire et c’est trompeur pour les clients, qui perdent leur temps et mon temps à répondre aux demandes de renseignements et à clarifier le prix réel.

Contrôle de la façon dont vous décrivez vos installations et vos équipements sur Airbnb

Selon Airbnb et les grands site d’annonces, il s’agit généralement d’une check list. L’une des principales caractéristiques de ma maison de vacances est le jardin, qui n’est souvent pas répertorié, mais « piscine » ou « patio » ou « terrasse » sont mes seules options de plein air que je peux cocher. Bien sûr, je peux mentionner le jardin dans les cases de description, mais le contrôle m’est enlevé car le site d’inscription a fait sa propre liste sur les caractéristiques et les agréments qu’ils pensent être les plus importants. Mais en fait ils sont souvent sans rapport avec mon chalet dans les alpes. Aussi, depuis quand une salle de bain familiale au premier étage et un vestiaire au rez-de-chaussée, c’est 1,5 salle de bain ? Plusieurs sites d’inscription comme Airbnb m’ont demandé d’inscrire ces installations de cette façon.

Contrôle sur le moment où vous recevez votre argent avec Airbnb

Nous sommes dans la location courte durée pour faire de l’argent, alors pourquoi ne pas contrôler le moment où nous le recevons ? Mes conditions de paiement, par exemple, sont un acompte non remboursable de 25% au moment de la réservation et le solde 8 semaines avant le début du séjour. Des conditions tout à fait normales. En utilisant Airbnb de nouveau comme exemple ; ils prennent le paiement complet du client au moment de la réservation et transfèrent seulement ce paiement au propriétaire, 2 jours après l’enregistrement. Prévoyez ensuite 5 jours (même par virement bancaire) pour la compensation de ce paiement. En d’autres termes, l’argent est souvent reçu par le propriétaire après que le client a eu ses vacances et s’est installé de nouveau dans la vie normale à la maison !

Contrôle sur l’établissement d’une relation de confiance dès la première demande de renseignements

Les petits sites d’annonces affichent un lien vers mon site Web, de sorte que tous les invités peuvent alors se mettre en contact directement avec moi. C’est comme ça que ça devrait être et c’est comme ça que je l’aime ! Mais les plus grands sites ne permettent aucun contact entre le client et le propriétaire, à moins que ce soit par leur portail. C’est ainsi que toute transaction a lieu via eux et ils peuvent prendre leurs frais respectifs de l’invité et du propriétaire. Compréhensible de leur point de vue. Mais la relation propriétaire/invité est si importante à développer et cela commence dès le tout premier point de contact ; cette toute première demande de renseignements. L’envoi de courriels via leur portail est tellement impersonnel et frustrant. Vous pouvez pointer des invités vers une page particulière de votre site Web, mais cela n’est pas autorisé car le site d’inscription est sous contrôle ! Je vous ai dit que je pouvais nommer quelques inconvénients ! Et je n’ai même pas mentionné leurs frais et les changements constants de règles de fonctionnement, rarement en faveur des propriétaires de maisons de vacances. En général, je ne suis pas un maniaque du contrôle, mais lorsqu’il s’agit de gérer mon entreprise de location de vacances, je le suis. Je comprends que vous pourriez vouloir utiliser les grands sites de liste quand vous commencez dehors. Mais passez également votre temps à construire et à utiliser votre propre site Web, en travaillant à être indépendant de l’inscription des sites dès que possible. Cela vous permet de reprendre le contrôle. Si vous souhaitez plus de conseils pour rentabiliser au maximum votre location de courte durée, rendez-vous sur le site internet de Pierre, Eldorado Immobilier

Un séjour en Turquie, une invitation au dépaysement

La Turquie, ce n’est pas entièrement l’Orient, mais ça y ressemble. Il est vrai que les bazars regorgent de tapis, de nourritures et d’épices parfumés, de cuivres et de bijoux. Il est aussi vrai qu’il existe encore des criques sauvages, des montagnes enneigées et des steppes arides. Mais la Turquie est bien plus riche que ce qu’on en connaît par les cartes postales. Ses traditions sont restées vivaces, en Lycie, en Cappadoce, en Anatolie, dans le Bosphore ou au bord de la mer Noire.

Istanbul, une escale obligatoire en Turquie

Istanbul est ancrée sur le continent européen, et, au-delà du Bosphore, s’étend sur le continent asiatique. Commencez par visiter la Cathédrale Sainte-Sophie, dans le quartier Sultanhamet. C’est une merveille architecturale, ornée d’une superbe coupole. Puis, juste en face, la Mosquée Bleue. Les non-musulmans peuvent la visiter, en entrant par une petite porte. Ce sont les magnifiques mosaïques bleues, qui recouvrent le sol, les murs et le plafond qui lui ont valu ce surnom. Enchainez ensuite par le jardin Topkapi, à quelques dizaines de mètres. Là se trouvent le palais et les harems des anciens sultans, un vaste complexe de bâtiments luxueux. Un petit musée s’y trouve. Dirigez-vous vers le fleuve Bosphore pour voir le bazar égyptien (thés, herbes et épices), puis visitez le pont de Galata, la Tour et le quartier du même nom.

D’autres découvertes inoubliables à Istanbul, en Turquie

Le Grand Bazar, vieux de cinq siècles, vaut le détour à Istanbul, en Turquie. Avec ses amoncèlements de produits sur 200 000 m², petits et grands seront subjugués. La place Taksim est à visiter, pour son ambiance moderne et jeune. Vous y trouverez de petits restaurants pour goûter les délicieuses spécialités turques : le kebab, le fameux dönner, les feuilles de riz farcies, les loukoums, le baklava, les böreks, ou encore le halva. Un peu de détente au café Pierre Loti, pour y admirer la Corne d’Or en sirotant un café turc. En rentrant, faites un détour par le cimetière, de toute beauté. Parmi les autres points intéressants, signalons le parc de miniatures et la mosquée Eyüp Sultan. Pour une vision complète, une croisière sur le Bosphore est idéale. Le soir, les mosquées s’illuminent. Vous pouvez aussi assister à un spectacle de danse du ventre.

Parler l’anglais avant de partir en Turquie

Pour que votre séjour en Turquie se passe au mieux, apprenez les bases de la langue anglaise, une langue internationale et passe-partout. Angelio Academia propose des cours d’anglais à Paris pour tous les niveaux. Ainsi, vous pourrez explorer les endroits phares du pays par vos propres moyens. Pour cela, retenez les adresses suivantes :

– 20 rue Godot de Mauroy 75009 Paris : le centre de cours à partir du 1er septembre 2018.

– 8 rue de Prague 75012 Paris : le bureau administratif pour toute inscription et pour prendre des informations.

Les locaux sont accessibles via les lignes de métros et RER : Saint Lazare, Concorde, Opéra et Madeleine.

Pourquoi louer une voiture pour ses vacances en Martinique ?

La location de voiture connait toujours un franc succès chez les voyageurs et c’est la raison pour laquelle les offices de tourisme promeuvent cette méthode de locomotion. En effet, de plus en plus de personnes choisissent les avantages proposés par la location de voiture qui sont indispensables pour ses vacances. Et c’est ce que nous allons expliquer dans cet article.

Se déplacer librement

Il n’y a rien de mieux que de pouvoir se déplacer là oùon veut pour ses vacances. Et c’est l’une des bonnes raisons qui font que la location de voiture pour ses vacances en Martinique soit géniale.En optant pour la location de voiture, vous pouvez tout simplement voyager à votre rythme. Vous aurez la possibilité de vous arrêter dans n’importe quel endroit que vous souhaitez que ce soit pour voir du payset même faire des photos si vous voyez un magnifique paysage. De plus, votre voiture de location peut être à votre disposition aussi longtemps que vous le souhaitez selon les offres qui existent proposées par les nombreux services de location de voiture en Martinique. Toutefois, il est conseillé de bien choisir le véhicule à louer. Une voiture bas de gamme peut non seulement vous causer beaucoup d’ennuis techniques mais elle n’est pas également appropriée pour les routes sinueuses de l’île. Pour être sûr, mieux vaut se renseigner la qualité de la voiture sur le net.

Bénéficier d’une grande flexibilité

Miser que sur les transports en commun lors de ses vacancesdevient trop restrictif si l’on souhaite aller dans des endroits particuliers En particulier quand il faut attendre les heures d’arrivée de ces derniers pour pouvoir se déplacer. En optant pour la location de voiture, vous pouvez choisir entre plusieurs formats qui peuvent s’adapter à vos besoins. De ces formats divers,un véhicule vous sera louéà un prix attrayant et vous pouvez le rendre quand vous n’en aurez plus besoin. En effet, les loueurs de voitures proposent une location à courte durée comme le temps de quelques heures ou des locations plus longues comme quelques jours voire même des semaines. C’est une alternative à la possession de sa propre voiture individuelle pour ses vacances. Dans votre choix, veillez à ce que l’entretien, l’assistance et la réparation soient prévus dans le contrat car en cas de problème, un appel suffit pour être dépanné.

Louer c’est plus économique

En outre de pouvoir se déplacer librement et bénéficier d’une grande flexibilité, choisir la location de voiture pour vos vacances présente également beaucoup d’économie. Si l’on peut croire que pour pouvoir bénéficier d’un moyen de transport sans contrainte de temps, sans contrainte de lieu et sans contrainte de distance il faut payer cher, sachez que les offres de location sont nombreuses sur le net et que même en étant propriétaire de voiture, vous dépenserez moins en louant un véhicule qu’en utilisant le vôtre.Et pour vos vacances en outre-mer, il est judicieux de profiter des offres spéciales de location de voiture en Martinique qui peuvent correspondre à la date ainsi qu’à la durée de vos vacances. Et si vous avez la chance d’être plus flexible durant vos périodes de vacance, vous pouvez réaliser de substantielles économies car comme pour l’hôtellerie, des hautes et des basses saisons existent pour la location de voiture.

Planifier son road trip à Bruxelles

La bière belge n’est pas la seule chose à acclamer à Bruxelles. La ville abrite de l’architecture Art nouveau, de l’art surréaliste, de la nature et des bâtiments historiques. Nous avons préparé ce programme pour vous aider à découvrir ce que Bruxelles a de meilleur à vous montrer.

Goûtez les spécialités du terroir dans la vieille ville

Le long des ruelles pavées de la vieille ville bruxelloise, des brasseries proposent des steak-frites et des moules. Essayez quelques plats typiques de la région comme le stoemp ou un speculoos. N’oubliez pas non plus de savourer les fameux chocolats, gaufres et frites belges avec leur goût hors du commun qui va enchanter vos papilles. Certaines des meilleures frites sont servies à la Maison Antoine. Pendant près de 70 ans, ce fritkot bien-aimé les a concoctés à la manière belge: deux fois frits, croustillants à l’extérieur et doux au milieu. Prenez vos frites chaudes avec une autre spécialité locale : un verre de bière.

Faites une promenade en pleine nature

Un trajet en tramway de 15 minutes peut vous emmener des palais formels du centre-ville à la vaste forêt de conte de fées au sud-est de Bruxelles : la Forêt de Soignes (Zoniënwoud en néerlandais). Cette forêt est une zone naturelle protégée qui traverse les frontières des régions francophones et néerlandophones de Belgique. Il y a beaucoup de sentiers balisés pour les cyclistes et les cavaliers, mais la marche à pied vous permettra d’explorer les sentiers sinueux sous les hêtres de 200 ans.

Visitez le musée René Magritte

Le monde burlesque et subversif du surréalisme belge était jadis installé dans une modeste maison de la banlieue nord de Bruxelles. René Magritte, le surréaliste qui a peuplé son monde avec des hommes sans visage en chapeaux melons, a vécu au rez-de-chaussée de cette modeste maison mitoyenne à Jette pendant 15 ans. À l’intérieur, découvrez des motifs qui se retrouvent dans ses toiles : les fenêtres à guillotine ou la cheminée. Le musée de la maison est un travail d’amour, créé par un admirateur de Magritte bien avant que la ville ne décide d’honorer l’un des peintres les plus connus de Belgique avec une galerie impressionnante dans son quartier artistique. Cliquez le lien pour plus d’infos.

Découvrez le vieux Bruxelles, style Brontë

Charlotte Brontë, la célèbre romancière, a vécu à Bruxelles pendant quelques années à partir de 1842. Mais ne vous laissez pas décourager par les fascinantes randonnées pédestres de la société bruxelloise, qui offrent une fenêtre sur un monde disparu. En quelques heures, vous pourrez découvrir quelques secrets : allant d’un buste caché de Pierre le Grand qui marque l’endroit où le tsar ivre est tombé d’une fontaine, au pensionnat depuis longtemps démoli où Charlotte a vécu.

Le Brésil, une destination riche en culture

Le Brésil fait partie des pays les plus visités de l’Amérique australe. C’est une contrée cosmopolite aux cultures très variées et très intéressantes. Elle est connue pour sa fameuse danse traditionnelle « la samba ». Cette dernière a été importée dans les bidonvilles de Rio, vers le XXe siècle, par les esclaves venant de l’Afrique occidentale. Il est à savoir que la samba peut être pratiquée par une ou deux personnes suivant une musique particulière à deux ou quatre temps. Si vous souhaitez avoir plus d’information sur cette culture lors de votre séjour au Brésil, sachez que la « Samba No Pé » est son sous-genre le plus connu et le plus prisé.

 En outre, il y a également le « Coco ». C’est une chorégraphie d’origine africaine, très appréciée dans la région nord-est du pays.  Traditionnellement, elle peut être dansée sous plusieurs façons, notamment par deux personnes, en cercles, ou encore en files à l’occasion des festivités populaires. Le Coco est souvent accompagné de quatre instruments folkloriques, tels que le triangle, le ganza, le surdo ainsi que le pandeiro. À part cela, le « xaxado » fait également partie des meilleures chorégraphies de ce pays. Il s’agit d’une danse issue de l’État de Pernambouco. Autrefois, elle a été uniquement pratiquée par des hommes, mais à présent, les femmes peuvent aussi participer à cette danse.

Les coutumes brésiliennes

Les voyageurs seront étonnés de la particularité des coutumes de sa population lors de ses séjours au Brésil. Au début, cela pourrait vous paraître étrange, mais à force de côtoyer les gens locaux, vous arriverez à vous y habituer. À commencer par leurs noms, par exemple. Les Brésiliens ont une dénomination particulière. Sachez que leur patronyme est composé d’un ou quelques prénoms, suivis du nom de la mère, et celui du père. Par ailleurs, il faut dire qu’ils ont l’habitude de se serrer la main ou de s’embrasser lorsqu’ils se saluent. Ne soyez pas étonné, alors, si quelqu’un vous fait ce geste. C’est tout à fait normal !

Côté savoir-vivre, les Brésiliens n’apprécient pas trop les retardataires, surtout à l’occasion d’un dîner ou d’une éventuelle fête. Lors d’un repas, ce n’est pas très approprié pour eux si les poignets ne sont pas posés sur la table. En effet, il faut éviter de mettre la main hors de vue. Hormis tout cela, sachez qu’à chaque fois que les gens locaux reçoivent des invités. Ces derniers doivent apporter un présent, notamment des fleurs, pour montrer leur gratitude d’avoir été parmi les convives. En ce qui concerne leur comportement, la population du pays des palmiers utilise beaucoup les gestes de la main lorsqu’elle se communique. Cela pourrait même vous étonner puisque les signes les plus impolis dans d’autres pays sont considérés comme une bonne attitude au Brésil.

Visiter l’Argentine, quelles sont les astuces à savoir ?

L’Argentine émerveille plus d’un globe-trotter grâce à ses paysages de contrastes mêlant forêts, déserts, plages et steppes. Un voyage dans ce pays d’Amérique du Sud permet de faire de la randonnée dans les hautes montagnes enneigées et de traverser des glaciers.

Par ailleurs, il y a quelques astuces à prendre en considération lors de la préparation d’un séjour en Argentine. Avant de boucler leur trip, les touristes devront d’abord envisager le budget du déplacement. En effet, mal choisir son moyen de déplacement est une des erreurs que les vacanciers font souvent. Ainsi, ils ont payé bien plus qu’ils ne le doivent. Pour éviter ce problème, ils se déplaceront avec les transports publics durant leur détour dans les grandes villes argentines. À noter que pour pouvoir utiliser les bus ou les métros, une carte spéciale sur laquelle les routards déposent de l’argent est nécessaire. À Buenos Aires, on l’appelle « Sube ». Cette carte est à acheter dans les kiosques à journaux et peut être rechargée dans les stations de métro. À titre d’information, le trajet en bus coûte en général entre 5 et 6,50 pesos argentinos. Pour le métro, il faut prévoir 4,50 à 5 pesos argentinos.

Comment économiser ?

Pour ne pas se ruiner lors d’un circuit Argentine, il est conseillé de faire quelques courses avant de se rendre dans le sud de la Patagonie. En effet, dans cet endroit, les prix des produits de première nécessité sont les plus élevés. Si les routards ont la chance de visiter à la fois le Chili et l’Argentine, ils feront leurs achats d’équipements de randonnée au Chili, car la plupart des produits y sont moins chers.

Par ailleurs, en Argentine, les banques prennent souvent une commission quand les bourlingueurs retirent de l’argent. Le mieux, c’est de trouver un distributeur qui ne demande pas de frais de retrait et de prendre le maximum de billets possible. En outre, l’autre moyen pour économiser pendant des vacances en Argentine est de dormir sans dépenser de l’argent dans des refuges de pèlerins. Ce sont des hébergements sous forme de pensionnats dans lesquels les touristes peuvent passer une nuit en échange d’une petite contribution. À part cela, les globe-trotters peuvent aussi camper gratuitement dans le parc national du Fitz Roy à El Chaltén.

Les autres informations à retenir

Avant de visiter les parcs nationaux comme celui du Fitz Roy, il faut attendre une bonne météo afin de pouvoir admirer le site le temps d’une randonnée. Lors d’une virée vers la Patagonie, il est conseillé de se munir d’affaires chaudes pour se protéger du vent. Durant leur passage dans le nord de l’Argentine, les aventuriers feront attention au mal d’altitude. En effet, cela peut être fatal. Mis à part cela, dans cette partie du pays où l’oxygène est moins présent, le feu brûle d’autant moins et il est difficile de cuir des aliments.

À la découverte du Mexique, un merveilleux pays

Les bourlingueurs en quête d’évasion et d’aventure seront invités trouveront leur bonheur en rejoignant le Mexique. Celui-ci a de quoi séduire les estivants du monde entier, à l’exemple de ses plages somptueuses et sa nature exubérante. Un voyage au Mexique permettra aux globe-trotters de se rendre à la Basse-Californie. Cette dernière captivera les vacanciers par la diversité de ses paysages composés, entre autres, de déserts et de massifs montagneux. Elle compte quelques adresses incontournables telles que La Paz, sa capitale. Celle-ci propose aux visiteurs quelques occupations auxquelles s’adonner. Les routards qui souhaitent passer des moments romantiques pourront faire une promenade en amoureux sur le front de mer et admirer, à deux, le coucher du soleil. Cette balade donnera, également, aux tourtereaux l’occasion de se prélasser sur de magnifiques étendues de sable. Par ailleurs, ceux qui font escale dans cette région ne manqueront sûrement pas à se rendre à San Ignacio. C’est une bourgade coloniale qui fut fondée au XVIIIe siècle. Elle constitue un point de départ idéal pour partir à la découverte des grottes de la sierra et ses peintures rupestres.

S’attarder à Mexico lors des vacances au Mexique

Voyager au Mexique est une occasion à ne pas manquer pour découvrir Mexico. Cette localité est vieille de plusieurs siècles. En effet, elle fut fondée en l’an 1325. Une échappée au sein de cette entité fédérative donnera aux vacanciers l’opportunité de s’adonner à de nombreuses activités adaptées aux goûts de tout un chacun. Les estivants pourront, par exemple, faire un tour au Zócalo. Ce dernier est l’une des plus vastes places au monde. Il est entouré par plusieurs édifices qui ne laisseront pas les amateurs d’architectures indifférents comme la cathédrale métropolitaine de Mexico ou encore le Palacio Nacional. Par ailleurs, ceux qui désirent découvrir un endroit pittoresque au cours de leur halte dans cette commune seront invités à faire visiter les jardins flottants de Xochimilco. Pour ce faire, ils devront emprunter des embarcations multicolores. Cette excursion en bateau permettra aux routards de passer un moment tranquille loin des vacarmes de cette mégapole.

Découvrir la célèbre cuisine mexicaine le temps d’un voyage

Afin de profiter au mieux des voyages au Mexique, rien de tel que la dégustation des spécialités mexicaines. Cette destination conviendra parfaitement aux touristes qui souhaitent vivre de nouvelles expériences culinaires, car l’art de la table de ce pays est très varié. Cette diversité résulte de l’héritage précolombien mélangé aux apports européens. Cette cuisine a également subi des influences asiatiques, caribéennes et africaines et moyen-orientales. Elle utilise divers ingrédients comme le maïs, le piment, la tomate, l’avocat, le haricot et le riz. Cette gastronomie comporte quelques mets que les gourmets dégusteront avec joie comme la quesadilla. Cette dernière se prépare avec de la tortilla farcie de fromage, des champignons, de la viande, de cervelle et de fleur de courgette. Par ailleurs, les bourlingueurs en quête d’amuse-gueule pourront grignoter du chicharrón. Celui-ci est disponible sur presque tous les marchés. Il s’agit de la peau de cochon séchée au soleil puis rissoler dans l’huile.