Accueil >> >> Top 5 villages artisanaux traditionnels originaux dans la province de Kien Giang


Top 5 villages artisanaux traditionnels originaux dans la province de Kien Giang

1. Village des galettes de riz

Adresse : Thanh Trung – Commune Thanh Hung – arrondissement Giong Rieng.
Au long de la route dans la commune de Thanh Hung, plusieurs de galettes de riz sont séchées sous le soleil. Les galettes chaudes, juste sorties du four et ensoleillé, attendent le séchage,l’emballage et vendre au commerçants.Actuellement seulement quelques dizaines familles dans la Commune Thanh Hung suivent le métier, mais c’est pas pour cette raison que cette région est tranquille, par contre, on pourrait trouver un village très animé.
En dehors des galettes de riz pour les rouleaux de printemps,à cette région, vous pourriez aussi acheter des galettes sucrées ou couvertes par haricots verts. C’est un cadeau délicieux pour les touristes.

2. Village des chapeaux coniques

Adresse: Commune Thanh Dong – arrondissement Tan Hiep.
Le chapeau conique est un élément familier pour les femmes aux delta du Mekong. Ainsi tout au long du delta, on pourrait voir plusieurs de villages artisanaux de chapeau conique centaine d’âges. Bien que le village de chapeau conique à Thanh Dong ne soit pas populaire comme celui à Thoi Lai,Can Tho, pourtant il a toujours son charme.

La plupart de ceux qui font les chapeaux coniques sont des femmes de ménage. Ce métier a créé plus de revenus pendant les temps libres et gardé à la fois une culture traditionnelle pour les générations.Le chapeau est fait fixement et habilement par des feuilles de palmiers séchées, simples, mais ingénieux.C’est des points intéressants du chapeau conique cette région.

3. Village des produits artisanaux en herbes séchées (“cỏ bàng” en vietnamien).

Adresse: Commune de Phu My – arrondissment Giang Thanh.
La commune Phu My est une région séchée à la frontière au Cambodge, difficile pour l’agriculture. Un type d’herbe qui est appelé “co bang – herbe Bàng” néanmoins possède une vitalité intense comme celle des habitants ici. Cette herbe est devenue la matière première pour le tressage produit artisanal – une vie professionnelle liée à plusieurs de gens.
Les Khmers qui ont vécu avec ce métier depuis longtemps racontent que ces produits sont très préférables par son originalité et son utilité.Ces produits artisanaux sont actuellement vendus à Ho Chi Minh-ville, dans les autres villes au Sud-Est et dans les sites touristiques à Kien Giang.

4. Village des crevettes séchées.

Adresse: Commune de To Chau – Ha Tien
Ha Tien se situe sur un territoire plus de privilèges naturels de Kien Giang,surtout la richesse des crevettes ou des poissons. Pendant les années de la décennie 60-70, les crevettes sont exploitées à une quantité énorme, mais on a touché des difficultés dans le transport et le stockage.Par conséquent, pour les marchés en dehors de la province, les gens ont une seule façon est de faire des crevettes séchées.
Grâce aux matières premières abondantes, les crevettes séchées sont faites pendant toute l’année. Cependant, à partir d’octobre au décembre du calendrier lunaire, c’est le temps de préparer le Nouvel An du Vietnam, le Tet, considéré comme la haute saison à produire des crevettes séchées.Grâce à sa saveur unique et longue durée à conserver,elles sont devenues un produit exporté à la forte valeur économique et les clients nationaux et internationaux les aiment de plus en plus.

5. Village de nuoc-mam (sauce de poissons)

Adresse: Commune de Duong Dong-Phu Quoc
Le métier de faire le “nuoc-mam” est formé depuis longtemps lorsque les pêcheurs n’arrivaient pas tout manger des poissons qu’ils ont gagnés. Donc ils ont pensé à la façon de faire de la sauce de poissons à goûter de temps en temps. Ce métier était apparu à Phu Quoc, Kien Giang il y a plus de 200 ans, au début c’était seulement de protéger les poissons par le sel, et après de temps en temps, on a pensé à une autre façon plus pratique,tirer “nuoc-mam” de grandes caisses en bois par un tuyau. Et actuellement, des usines de fabrication de “nuoc-mam” sont devenues aussi des points touristiques populaires à Phu